L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

Maisons bulles

Maisons bulle - Maison Gaudet - Antti Lovag - vue extérieure

L’avantage, c’est qu’avec l’appellation « maison bulle », on sait exactement de quoi on parle. Peut-être n’en as-tu jamais vu mais, dans ce très improbable cas de figure, un coup d’œil sur l’illustration d’en-tête de cet article, et hop ! Ces maisons ressemblant à des chapelets de bulles – autrement dit, des sphères plus ou moins collées, plus ou moins s’interpénétrant – la métaphore s’impose. Il n’y aura ici qu’un article sur les maisons bulle, pour la simple et mauvaise raison qu’à mes yeux, elles se ressemblent toutes. J’entends déjà les puristes hurler. Gardez en un peu les mecs, c’est encore pire juste après. Les maisons bulles ont de bonnes raison de se ressembler : d’une part, elles sont construites selon le même procédé de béton projeté sur une armature métallique, d’autre part, elles doivent conceptuellement beaucoup à leur architecte phare : Antti Lovag (décédé ce 27 septembre 2014). Tu ne pourras pas ne pas tomber sur lui pour peu que tu te documentes un peu sur le sujet.

Je ne suis pas totalement fan des maisons bulles, malgré leurs évidentes qualités. Leur esthétique peut surprendre, voire rebuter mais par un mystère que je ne m’explique pas complètement, force est de constater qu’elles s’intègrent magnifiquement aux paysages qui les accueillent, quelques ils soient. Attention, à moins d’être enterrées (y’en a) elles ne se fondent pas dans le paysage : elles ajoutent quelque chose, à la fois par un effet de contraste, mais également du fait de leurs formes organiques, qui les fait apparaître comme entretenant un voisinage de forme avec certains éléments naturels : graines, fruits, galets, calebasses, amas rocheux, etc.

C’est une vue de l’esprit : il n’y a rien de moins écologique et naturel que leur construction, puisqu’en gros, les maisons bulles, c’est du béton projeté sur de la ferraille et si, chez certaines, l’isolation est partiellement assurée par de la terre, l’étanchéité est confiée aux soins d’une bonne grosse feuille de plastique. Par ailleurs, si j’ai bien vu, on ne s’interdit pas une première couche d’isolant en polystyrène ou autre produit dérivé du pétrole. Les « skydomes » sont bien sûr en matière plastique. Bref, je doute que le bilan carbone des maisons bulles soit très positif. Mais c’est intéressant de voir comment elles témoignent du glissement opéré à partir des années soixante, entre la notion de rapprochement avec la nature façon baba et flower power, vers des préoccupations environnementales prenant en compte des impératifs écologiques d’ensemble. Pour le dire autrement, je pense que la démarche d’Antti Lovag témoigne d’un souci de modernité et de fonctionnalité (Cf. ses recherches sur le mobilier des maisons bulles, dans la vidéo de celle de Fontaine sur Saône) mais pas du tout d’écologie, ce qui n’enlève rien à sa valeur ni à son talent. Il s’agit donc plutôt, pour moi, d’une mise en œuvre nouvelle de matériaux classiques, donnant, c’est vrai, à l’arrivée, des espaces intérieurs diablement intéressants. C’est rond, chaud, matriciel, enveloppant, un chouïa régressif mais très agréable à l’oeil.

D’autres architectes construisent ou ont construit des maisons bulles et ce n’est pas fini puisqu’en raison de leur technique de construction, relativement simple, c’est une formule très appréciée des auto-constructeurs.

Quelques précisions sur les réalisations d’Antti Lovag, pape incontesté des maisons bulles

On s’y perd un peu et j’espère ne pas raconter trop de conneries ci-dessous, mais d’après la liste dispo dans Wikipédia à l’article « Antti Lovag », ses réalisations principales sont :

Maison Bernard

 Maisons bulle - La maison Bernard- Antti Lovag - Photo 01

1971 : Maison Bernard de Pierre Bernard. Elle est réputée être la première construite par Antti Lovag et d’ailleurs, en la regardant bien sur Google Map ou Earth, on voit encore quelques tuiles résiduelles. Cette maison est l’une des deux construites à Théoule-sur-Mer (l’autre est le Palais bulles). Sa localisation exacte : 43°29’37.96 »N 6°56’51.17 »E

Observatoire astronomique de la Côte d’Azur

Maisons bulles - Observatoire du plateau de Calern - Caussols - Alpes matitimes - France - Antti Lovag

1974 : Observatoire astronomique de la Côte d’Azur, à Saint-Vallier-de-Thiey. Oui, bon, il n’a pas construit tout l’observatoire, juste le bâtiment servant de logement aux astronomes, mais c’est un bel ensemble, que tu ne trouveras pas du tout  à Saint-Valier-de-Thiey, mais plus sûrement sur le plateau de Calern, à Caussols : 43°45’12.19 »N, 6°55’12.94 »E

Les deux amphores en arrière plan ne font pas partie de la maison : ce sont des télescopes.

 Palais bulles

Maisons bulle - Le palais bulle de Pierre Cardin - Antti Lovag - Photo 03

Maisons bulle - Le palais bulle de Pierre Cardin - Antti Lovag - Photo 02

Maisons bulle - Le palais bulle de Pierre Cardin - Antti Lovag - Photo 04

Espace Cardin - Antii Lovag - Dessin Espace Cardin - Antii Lovag - Dessin 2

1988-92 : Palais Bulles, commandé par Pierre Bernard à Théoule-sur-Mer et acheté par le couturier Pierre Cardin, avec qui tu peux la visiter en vidéo, s’il ne t’insupporte pas trop. C’est la réalisation la plus médiatisée d’ A. L. (et la plus mégalo). Intéressant également : de la bonne grosse lecture conceptuelle : la notice du « Palais Bulle » dans  le Pré-inventaire du patrimoine architectural des « trente glorieuses » dans les Alpes Maritimes. La localisation exacte de l’amas globulaire : 43°29’19.82 »N 6°56’36.80 »E

Septembre 2015 – Ce « palais » serait actuellement en vente, pour un prix (demandé) de 350 millions d’euros.

 Maison Gaudet

Maisons bulle - un des croquis préliminaires d’Antti Lovag pour la Maison Gaudet

Maisons bulle - un plan d’Antti Lovag pour la Maison Gaudet

Maison Gaudet - Photo Kris Marceau - Septembre 2014

Jean-Patrick DEYA - TOTEM-IMAGES - Maison Gaudet à Tourrettes-sur-Loup - Antti Lovag architecte

Maisons bulle - Le palais bulle de Pierre Cardin - Antti Lovag - Photo 01

1986 : Maison Gaudet à Tourrettes-sur-Loup – La Maison Gaudet (ou maison du Rouréou) est inscrite aux monuments historiques par le Ministère de la Culture en 1998. Intéressant également, les croquis préliminaires d’Antti Lovag pour  cette Maison Gaudet, sur le site du FRAC centre. En cherchant bien, on trouve une adresse : 641 route du Caire 06140 Tourrettes-sur-Loup, mais elle correspond à l’entrée du chemin qui serpente jusqu’à la maison, elle, située précisément là : 43°43’25.19 »N, 7°03’20.12 »E

Maison Roux

Maisons bulle - La maison Roux Antti Lovag - Photo 01

1991 : Maison Hélène et Christian Roux à Fontaines-sur-Saône. Très réussie parce que moins mégalo que les autres. Sa localisation dans Google map. Sa visite sur Youtube, et enfin, sa localisation exacte : 45°49’03.78 »N 4°51’43.22 »E


Maisons bulle - chantier

  • LE site français de référence sur les maisons bulle : Habitat Bulles sur lequel, en cherchant bien (et en passant outre la pub) tu trouveras tout ce qui s’est fait et se fait encore en matière de maison bulle.

Pour finir, les maisons bulles, quand on arrive à oublier que leurs skydomes ressemblent à ça :

maisons bulles - skydomes et yeux d'araignée

 ça passe.

Merci à Jean-Patrick DEYA de TOTEM IMAGE pour son cliché de la maison Gaudet !

Publicités

22 commentaires sur “Maisons bulles

  1. lise
    2 mai 2014

    Ta maison bulle ( ou bulles ) a inspiré un texte par Jacou, sur l’Ecritoire http://ecritoire-lise-genz.com, D’autres suivent.
    Merci monsieur – là, je cherche si tu as quelque chose sur The Logan House  » ?

    J'aime

    • Jimidi
      3 mai 2014

      Maintenant, oui.

      J'aime

      • lise
        4 mai 2014

        tes réponses sibyllines ( si bullines hoi hoi ) – me laissent souvent pantoise : maintenant oui QUOI ?

        J'aime

        • Jimidi
          4 mai 2014

          Maintenant oui, j’ai un article sur « The Logan House ».

          J'aime

  2. lise
    5 mai 2014

    j’ai du mal à comprendre même ce qui est si simple … sorry, c’est le mois de mai 😦

    J'aime

    • Jimidi
      6 mai 2014

      Maintenant, oui.
      Pardon : Maintenant, oui, nous sommes au mois de mai.
      Mouhahahaha !

      J'aime

  3. Pingback: Maisons rondes et angles droits | L'autre carnet de Jimidi

  4. Riding
    28 juin 2014

    Le simple examen externe des maisons bulles d’A. Lovag ne rend pas compte de leur réalité. Leur créateur se considère comme « habitologue », c’est-à-dire qu’il travaille d’abord sur l’espace et sur les formes intérieures, y compris le mobilier, qui doivent correspondre à l’usage des habitants. L’aspect extérieur n’est que la traduction des choix effectués pour la vie à l’intérieur. C’est l’interne qui détermine l’externe. Difficile à apprécier sans entrer et même sans y vivre !

    J'aime

    • Jimidi
      28 juin 2014

      Merci de ce commentaire, qui rappelle opportunément qu’une maison, c’est avant tout fait pour habiter, dedans.

      J'aime

  5. Astradie
    15 septembre 2014

    J’aime beaucoup cette forme de maison,
    belle photographie !!!

    J'aime

    • Jimidi
      30 septembre 2014

      Merci, c’est gentil. Mais hélas, toutes les photos ne sont pas de bonne qualité. On ne trouve par exemple quasi rien sur le Palais Bernard.

      J'aime

  6. Jean-Patrick Deya
    30 septembre 2014

    Bonjour, Je suis Jean-Patrick Deya, photographe professionnel, auteur de de la photo aérienne de la maison Gaudet. Je sais que vous n’y etes pour rien, mais cette version de ma photo a été recadrée et mon copyright a été supprimé. C’est bien sur très préjudiciable pour moi. Merci de m’indiquer à quelle adresse mail, je peux vous envoyer la version avec la mention obligatoire de mon nom. quoiqu’il en soit, bravo pour votre blog. Bien cordialement, Jean-Patrick

    J'aime

    • Jimidi
      30 septembre 2014

      (Du coup, on s’est mis d’accord avec JP, il m’a envoyé son cliché dûment copyrighté et non plus co-piraté, et tout va bien mieux. J’ai mis à jour l’article, en mentionnant qu’Antti Lovag hélas, n’est plus de ce monde depuis le 27 septembre dernier.)

      J'aime

  7. pubjmarie
    13 décembre 2014

    une erreur d’attribution: une photo de maisons avec rochers en premier plan, n’est pas le palais bulle mais la maison Gaudet. Il s’agit de la maison de Tourette prise en photo par mes soins 😉

    J'aime

    • Jimidi
      13 décembre 2014

      Et hop ! Je fais immédiatement glisser la photo dans la partie « Maison Gaudet » (du coup, j’ai un doute pour certaines autres photos, mais bon…) Merci de votre précision et bravo pour la photo. Si vous en avez d’autres…

      J'aime

      • pubjmarie
        14 décembre 2014

        J’avais fait quelques photos lors d’une rencontre avec Antti Lovagg mais il semble que la maison soit protégée par des droits à l’image.

        J'aime

        • Jimidi
          14 décembre 2014

          Aïe ! Usons alors de la formule consacrée : « Les photos illustrant cet article ont été (en grande partie) trouvées sur Internet. Si leur publication dans le cadre de cet article d’information contrevenait au droit à l’image, merci de me le signaler. »

          J'aime

  8. Riding
    19 mars 2015

    Un site à visiter http://architecture3d.org/

    J'aime

    • Riding
      28 janvier 2017

      Conçue par Antti Lovag à Fontaines-sur-Saône (Métropole de Lyon), la villa Roux est « inscrite en totalité au titre des monuments historiques ». La décision a été annoncée en janvier 2017 par le préfet d’Auvergne-Rhône-Alpes, Michel Delpuech, après avis favorable de la commission du patrimoine et des sites.

      J'aime

      • Jimidi
        29 janvier 2017

        Quelle bonne nouvelle ! Merci de l’avoir partagée.

        J'aime

  9. Rouet
    20 novembre 2016

    Bonjour,
    Vos recherches sont super,
    vous connaissez sans doute Haüsermann, Unal ou Chanéac? C’est la même période et ce sont des études sur une architecture ronde, avec l’idée de cellules qui s’emboitent pour une architecture évolutive. Dans le même genre, André Bloc, il mène sculpture et architecture, ça reste assez organique.
    Je peux vous conseiller d’aller voir les archigrams de peter cook (et d’autres je n’ai pas les noms en tête),ce sont des dessins pour une revue assez futuriste avec des ballons etc.
    Il y a aussi ce livre: « maisons-bulles, architectures organiques des années 1960 et 1970 » de raphaëlle Saint-Pierre qui est très intéressant et exactement dans le sujet.
    Voilà, je suis ravie de voir que d’autres personnes s’intéressent aussi à ce genre d’architecture et le font partager,
    bonne continuation,

    Pauline Rouet

    J'aime

    • Jimidi
      20 novembre 2016

      Merci de votre visite et de vos « pistes à suivre » chère Pauline !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 août 2015 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :