L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

Résidence Arango/Casa Marbrisa – John Lautner – 1973

Arango Residence - Casa Marbrisa - photo 11

La petite histoire raconte qu’en voyant la villa d’Arthur Elrod à Palm Springs, Jerónimo Julio Arango Arias aurait laissé carte blanche à John Lautner pour lui construire un petit quelque chose de vacances à Acapulco. J’imagine sans peine la joie de l’architecte : Le sieur Arango se présentait comme le client idéal : pas chiant, immensément riche. Du coup, il s’est lâché, le John. Il conçoit un espace surtout destiné à recevoir, totalement ouvert sur la baie, l’une des plus belles du monde, paraît-il.

La Résidence Arango – référencée également sous le nom de Casa Marbrisa – se présente donc essentiellement sous la forme d’une gigantesque terrasse couverte, située sur les hauteurs, dont la forme même accueille le paysage parmi les invités et incite le regard de ceux-ci à s’évader.

Les pièces d’habitation, au sens où on l’entend habituellement, sont en dessous.

Arango Residence - Casa Marbrisa - photo 08 Arango Residence - Casa Marbrisa - photo 09 Arango Residence - Casa Marbrisa - photo 10

↑ ↓ Un peu tarabiscoté, l’accès voiture, mais j’imagine que le terrain imposait des contraintes fortes.

Arango Residence - photo 08

↑ L’ensemble est très élégant, non ?

Arango Residence - photo 07

↑ Tu sors du taxi, tu passes le petit pont et hop, tu es au cœur de la fête. Oui, bon, là, y’a pas de fête.

↑ ↓ Très habile également – on le voit en amorce à gauche – avoir intégré le rocher et de la végétation, dans une sorte de patio.

Arango Residence - photo 04

Arango Residence - photo 05

↑ Et hop, encore une petite passerelle au dessus de la très longue, très sinueuse et très étroite piscine, pour accéder aux étages inférieurs.

 Arango Residence - photo 03

↑ Ça semble baignable, mais à mon avis, la principale utilité de ce soulignement d’eau n’est pas là. Il permet d’éviter les garde-corps qui bordent habituellement les terrasses (pour éviter de tomber) et permet donc d’éviter également qu’ils arrêtent le regard.

Arango Residence - photo 01

↑ Dessous : seventies pur jus. On peut ne pas aimer. Ce qui a le moins bien vieilli, visuellement, ça me parait être le motif chevron du carrelage.

Arango Residence - photo 02

↑ Le logement, vu de sa propre terrasse.

Arango Residence - photo 06

↑ C’est vrai que ça en jette !

On trouve assez facilement des photos de la Résidence Arango. Il y en a une quarantaine sur ce seul site.

Touuutes les photos disponibles, compilées par un vrai fan sur « Faustian urGe »

Nice job, Faustian, really !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :