L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

Hôtel Unique – São Paulo, Brésil – Ruy Ohtake – 1999

Hôtel Unique - São Paulo, Brésil - Ruy Ohtake - 1999 - Photo 02

Découvert dans le Magazine du Monde N°253 – supplément de l’édition du 23 juillet 2016 – l’hôtel « Unique » de Sao Paulo, dans un article explicitement titré : « L’autre pays du soleil levant ». Je t’aurais bien renvoyé à l’édition numérique de cet article, mais il semble qu’elle soit payante. Je résume le propos : alors même que notre premier coup d’œil trouve un raccourci évident entre ce bâtiment et l’origine japonaise de son concepteur, celui-ci s’en défend, revendiquant plutôt son intégration au Brésil. Ce point d’entrée sert ensuite à dérouler l’histoire des japonais au Brésil.

Géométriquement, on pourrait décrire l’hôtel Unique comme une portion de cylindre posée au sol sur le milieu de son arrondi. La chiche documentation recueillie ça et là parle plutôt d’une tranche de pastèque. Cette demi-lune est… heu, unique, pour le moment, dans ma collection. Ce bâtiment a été conçu et construit en 1999 par Ruy Ohtake, architecte de nationalité brésilienne né le 27 janvier 1938 à São Paulo au Brésil, où il vit et travaille.

Localisation de l’hôtel : 23°34’53.98’’S 46°40’00.88’’O

Hôtel Unique - São Paulo, Brésil - Ruy Ohtake - 1999 - Photo 03 Hôtel Unique - São Paulo, Brésil - Ruy Ohtake - 1999 - Photo 01

(Le Monde.fr) De l’autre côté de la Paulista, Ruy Ohtake a construit l’Hotel Unique dans un espace protégé des buildings. L’architecte a imaginé un demi-cercle percé de hublots, une sorte de pastèque suspendue, tenue par deux colonnes de béton.

L’Unique est en effet unique : noir et blanc avec nuance de bleu, hall monumental, courbes, quatre plaques de béton enfoncées dans les baies vitrées et terrasse à la vue exceptionnelle. Parce que l’édifice est posé en contrebas, il met au niveau de l’oeil les alignements de gratte-ciel à l’horizon. La nuit, une incursion au bar Skye, au bord de la piscine (rouge), tient de l’exceptionnel. Vins, caipiroscas (version de la caipirinha avec vodka à la place de la cachaça, l’alcool de canne à sucre), musique lounge, bossa techno et jeunesse dorée.

Hôtel Unique - São Paulo, Brésil - Ruy Ohtake - 1999 - Photo 04

(–>source)  Ruy Ohtake – Architecte – Hôtel Unique – Sao Paulo

Dans la forêt de tours qui caractérise Sao Paulo avec ses 2500 édifices, une bâtisse se différencie des autres. Sa forme laisse courir les imaginations : tranche de pastèque ou demi-lune pour certains, coque de navire pour d’autres avec ses fenêtres taillés en hublots, ou encore architecture digne d’un gigantesque musée contemporain. Il s’agit en fait de l’hôtel Unique, imaginé par le célèbre architecte brésilien Ruy Ohtake. Interview du maître sur la terrasse de son hôtel.

Quelle a été votre idée directrice sur ce projet ?

« Pour le projet de l’Unique, la préoccupation était qu’il soit une création faite non pas pour durer des années mais des décennies. La première condition qu’un hôtel devienne important, c’est d’avoir une architecture différente, une belle architecture, une architecture de référence. »

Quelles sont les particularités architecturales de l’hôtel ?

« Pour l’hôtel Unique, j’ai utilisé un matériau intéressant pour réaliser la façade. Ce sont des plaques en cuivre. Du cuivre avec 3 nuances de vert pour ne pas que l’ensemble soit uniforme. 3 nuances pour donner un mouvement chromatique à la façade. Lorsque j’ai fait le dessin de la façade de l’hôtel, j’ai imaginé un arc inversé. Cela correspondait à la recherche de quelque chose d’innovant. C’est un concept d’avant-garde, un concept d’innovation, une surprise, une référence dans la ville de São Paulo. Et une référence internationale en terme d’hôtellerie. »

Votre plus belle réussite ?

« Ici à l’hôtel Unique, parmi les endroits que je préfère, il y a le bar de la réception, tout en hauteur. En fait, l’étagère avec toutes les bouteilles de whisky et de vin est inclinée sur l’avant. L’autre jour j’ai rencontré un groupe d’Américains. L’un d’entre eux m’a dit : et si on vous demande une boisson qui est tout en haut de l’étagère ? J’ai répondu : ici c’est un self-service, chacun peut monter et se servir ! »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 juillet 2016 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :