L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

The hobbit house – Simon Dale – 2006

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 06

Coup de bol. C’est à dire que j’ai pu trouver à la fois un intéressant article en français sur la « Maison de hobbit » construite par Simon Dale (merci ma Brune) ET (ailleurs) une galerie de photos dans une bonne résolution ! Cet article résulte donc d’un mixe des deux.

Claire – Un homme construit une maison de conte de fée à sa famille, pour seulement 3680 €

Simon Dale est un père de famille qui habite au Pays de Galles, situé en centre-ouest de la Grande-Bretagne. Son intérêt pour l’autosuffisance et la prise de conscience écologique l’ont amené à creuser et construire (en 2005-2006) sa propre maison, l’une des plus belles, des plus chaudes, l’un des logement les plus accueillant que vous pourriez imaginer. Et elle ne lui a coûté que 3000£ soit environ 3680€ !

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 10

↑ Pouvez-vous imaginer une entrée plus accueillante que celle-ci ?

Simon donne deux raisons pour lesquelles il a construit cette maison. La première est élégante et figure sur son site Web : « C’est amusant et gratifiant de vivre sa  propre vie de la façon qu’on veut. Vivre nos rêves permet de garder notre âme vivante. » Sa deuxième raison et un appel au développement durable, dans lequel il affirme que « Nos approvisionnement s’épuisent et notre planète est une catastrophe écologique. »

Sinon est également photographe et, comme vous pouvez le voir dans cet article, il est très talentueux.

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 08

Ses outils étaient très simples. Sa principale concession à la modernité était une tronçonneuse, qu’il a utilisée pour couper environ trente petits arbre mais aucune forêt primaire n’a été détruite pour les besoins de sa famille. Il a privilégié des outils qui usaient sa propre énergie, comme une pelle, un burin et un marteau. Pourtant, il ne lui a fallu que quatre mois pour construire cette belle maison.

La maison est construite à partir de bois, de pierre, de paille, son toit est en gazon. Elle est chauffée grâce à un chauffage au bois et dispose d’un panneau solaire pour l’énergie. La plupart des matériaux sont récupérés et les appareils électroménagers ont été reconditionnés. C’est créatif, artistique, élégant et confortable. En fait, c’est magique. Plus étonnant encore, pour faire cette maison Simon n’a pas eu besoin d’années de formation ou d’expérience. Il n’en avait aucune. Il n’est pas architecte. Il n’est pas ingénieur. Il n’est pas charpentier. Il a tout commencé à zéro. Il a déclaré dans un journal :

« Il y a beaucoup de plaisir à essayer d’être son propre architecte et ça vous permet de créer et de profiter de quelque chose qui fait partie de vous et de la terre plutôt que, au pire, une boîte produite en série, conçue pour assurer un maximum de profit et de confort au secteur de la construction. Construire à partir de matériaux naturels supprime les bénéfices des promoteurs et le cocktail de poison cancérigènes qui envahissent les constructions modernes. »

Simon a eu la chance d’avoir le terrain de sa maison. On lui a donné le terrain en échange de gardiennage.

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 12

Simon Dale, sa femme Jasmine, Saville, et leurs deux enfants devant leur maison terminée en seulement quatre mois ! Toutes les photos de cette page sont de Simon Dale (simondale.net). L’attention portée à rendre cette maison écologique va jusqu’aux toilettes à compostage, l’utilisation de paille sur une couche de plastique pour l’isolation et il y a un réfrigérateur qui est refroidi avec de l’air qui circule sous les fondations de la maison. Le bilan carbone du ciment étant mauvais, les murs intérieurs sont finis avec un enduit à la chaux.

Maintenant, Simon participe à la construction d’une autre maison pour le projet de Lammas, une organisation consacrée à la construction à faible impact. L’accent est mis non seulement sur les maisons elles-mêmes, mais aussi sur la plantation d’arbres et de jardins pour un faible impact sur la vie en général. Voici comme il résume son point de vue sur sa maison et le projet Lammas.

« Cette construction est une partie de l’approche de la vie à faible impact ou de la permaculture. Ce genre de vie permet de cohabiter en harmonie avec, à la fois le monde naturel et nous-mêmes, de faire les choses simplement et d’utiliser des niveaux appropriés de technologie. Par leur faible coût, les constructions naturelles occupent non seulement une place dans leur propre développement durable, mais aussi dans leur capacité à fournir des logement abordables, ce qui permet aux gens d’accéder à un terrain et la possibilité de mener une vie plus simple et durable. »

Je ne peux pas imaginer de maison plus belle, séduisante et vivable que celle-ci. Cela pourrait être et devrait être la voie de l’avenir de la construction des maisons. Pour plus d’information sur la maison, les plans et plus de photos de Simon Dale, allez sur son site.

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 01 - fondations

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 02 - Ossature

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - charpente 1

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - charpente 3

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 07

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 09

Maisons - The hobbit house - Simon Dale - Pays de Galles - Royaume Uni - 2006 - Photo 11


Bon, ça y est, je peux critiquer ? Oh, ce sera une toute petite critique, puisque cette maison est vraiment sympa. Mais justement, pourquoi ne pas dire quelque part « Franchement, qui n’a pas rêvé de vivre un jour dans une cabane ?  » Ça n’enlèverait rien à l’emballage écologico-conceptuel, mais ça rajouterait ce que Claire dit très bien : cette maison fait rêver. N’est-ce pas aussi important qu’un bon bilan carbone ?

Publicités

3 commentaires sur “The hobbit house – Simon Dale – 2006

  1. lise
    21 mai 2014

    ouh que ça me plait ! je vais sur son site. Merci pour les liens et la découverte.

    J'aime

  2. lise
    21 mai 2014

    ah oui, je suis spécialiste des cabanes : comme j’ai vécu pendant mes 13 premières années avec des garçons presque uniquement, fallait bien que je fasse autant et souvent plus qu’eux – et non, je ne faisais pas QUE balayer devant la « porte » .. Les branches, les troncs, il n’y a pas de meilleures carcasse pour une cabane. (peut-être mon amour des arbres vient de là ? )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 décembre 2015 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :