L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

Yourte de béton – Rhode Island – 2006

  Maison ronde en béton - Rhode Island - 2006 - photo 01

Alors là, j’ai un peu de mal à comprendre. A priori, cette maison ronde présente un visage plutôt sympathique, disons celui d’une yourte au toit un peu débordant. De plus, les articles connexes du carnet laissent penser que le tôlier est engagé dans une démarche d’indépendance énergétique militante, mais là où on s’attendrait à trouver, dans la construction même, un souci de bilan carbone (pour faire court), les photos prises pas à pas (bas de page) lors de la construction ne laissent aucun doute : c’est béton, ferraille et mousse polyuréthane pour l’isolation, le bois n’intervenant que pour les aménagements, extérieurs et intérieurs, et pour la déco.

Pour les murs, en me faisant un peu violence, je peux comprendre. Si on veut du rond vraiment rond et si on n’a pas l’idée de mettre le bois vertical plutôt qu’horizontal, le béton reste assez pratique (la brique le serait également, même crue.) Là, si j’ai bien compris, deux murs fins, possiblement en béton cellulaire, servent de coffrage, et on bourre au béton liquide. Admettons. J’ai commencé à avoir un doute en voyant s’installer une charpente métallique. Tiens ? Pourquoi du métal plutôt que du bois ? C’est pour supporter la toiture, elle aussi en béton.  Heu…

Depuis, à bien y réfléchir, en cherchant une cohérence plutôt que de penser que ce type ne sait pas ce qu’il fait, oui, je peux risquer une hypothèse. Elle serait sûrement confortée ou invalidée par l’abondante littérature accompagnant la maison elle-même, mais hélas, je ne lis pas l’anglais. Voilà ce que je crois. Cette maison se situe peut-être plus dans une logique survivaliste qu’éco-responsable. Si je voulais caricaturer cette hypothèse, se serait : « Moi d’abord, la planète on verra plus tard. » Du coup, oui, l’indépendance énergétique (électricité, eau chaude) est assez cohérente avec ce projet de s’en sortir seul et l’on pourrait dès lors voir la construction en béton armé comme une tentative de résister à toutes éventualités, même les plus violentes. Je prends les paris : ce type doit être armé lui aussi.

On va donc se dire que la forme, pour sympathique qu’elle soit, ne fait pas tout, et vite vite passer à autre chose.

Maison ronde en béton - - Rhode Island - 2006 - photo 02

Le plan confirme ce qu’on avait déjà observé dans les autres habitats rond : le centre est toujours stratégique. Ici, on est exactement entre l’eau et le feu (autrement dit, l’évier et la gazinière), dans la cuisine, elle même cernée par les portes et couloirs distribuant les autres pièces.

Maison ronde en béton - Rhode Island - 2006 - photo 03

Entre les poutrelles métalliques de la charpente, de la mousse expansée pour isolation : pô bien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 septembre 2015 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :