L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

Mars One

 

Mars - Mars One - Photo 01

 

Les candidats du projet Mars One  se proposent ni plus ni moins que d’aller coloniser la planète rouge, vers 2025 (un mardi ) à l’issue d’un voyage sans retour. Sur place, ils devront habiter ad vitam æternam dans des espaces confinés. Claustros s’abstenir. Il parait qu’à l’issue de la dernière sélection (en date) ils sont encore 1000 à vouloir tenter l’expérience. Perso, la seule raison qui m’inclinerait à y aller, ce serait d’aller voir en vrai les dunes au fond du Cratère Victoria. Elles me fascinent et m’intriguent depuis longtemps. Sinon, j’espère qu’on pourra choisir la déco, dans nos terrariums, parce que sur les projets, elle n’est pas terrible. On dirait une fermette poitevine après que D&Co soit passé dessus. Nan, je plaisante ; j’adore cette émission pendant laquelle je râle tout le long. N’empêche : se retrouver sur Mars… Ça fait rêver !

Mars - Mars One - Photo 02

Mars - Mars One - Photo 04

Mars - Mars One - Photo 03

Mars - Cratère Victoria -

Mars - Cratère Victoria - photo 02

Beaucoup d’autres propositions, au bout du lien (Merci JP !) : 

Publicités

4 commentaires sur “Mars One

  1. Lou de Libellus
    11 mars 2014

    C’est quand même vachement érotique, six tasses à café retournées et deux boudins. L’intérieur n’est pas mal, le blanc et le noir, ça va avec tout. Ad vitam aeternam ?
    – tiens, le correcteur me propose « maternage » : – ) –
    Des Mormons me l’ont dit en 1970 : le paradis est quelque part sur une planète. Mauvais esprit, toujours, j’ai demandé si on pourrait y aller en fusée, pour prendre une option. Ils m’ont répondu : « Si Dieu le veut. »

    Les Mormons sont comme les Jéhovah, en un peu moins débiles et un peu plus fêlés. Ils font le tour des chaumières et des âmes perdues.

    J'aime

  2. jaleph
    12 mars 2014

    Pas bien pratique pour l’expédition, les canapé-fauteuils en buffle boursouflé, mais bon choix de design pour la pub. Pour « Victoria », vent dominant de sud-est sur photo, entraînant érosion des bords du cratère et soulèvement des sables prisonniers au fond . Une légère turbulence, quoi. Tiens, amusant, la dernière : on peut visuellement inverser le relief des dunes.

    J'aime

    • Jimidi
      12 mars 2014

      Ils doivent être gonflables, les fauteuils. Et pour Victoria, oui, les ombres créent l’impression de relief, ou de ceux, c’est selon. Mais sur Terre, c’est la même chose.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 septembre 2015 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :