L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

2001 l’odyssée de l’espace – Stanley Kubrick – 1968

film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 02

Pour qui aime l’architecture, les films sont un régal. Alors tu penses bien, les films de science fiction ! C’est tout particulièrement vrai du film de Stanley Kubrick « 2001 l’odyssée de l’espace », comme on va le voir, mais puisqu’il y a un filon cinématographique à creuser (déjà partiellement exploré ici avec Minas Tirith et Bag End, de la trilogie « Le seigneur des anneaux » de Peter Jackson) je pense qu’on y reviendra. D’ailleurs, si tu as des exemples cinématographiques à proposer, vas-y !

Pour ce qui est des illustrations, désolé pour leur qualité, c’est de la copie d’écran. J’ai d’ailleurs laissé tout l’écran, ce qui permet de situer précisément les images dans le déroulé du film puisque le minutage apparaît.

De la première partie du film, celle avec les proto-humains : rien, à moins que tu considères la tête de fémur avec laquelle notre très pileux héros tabasse le grand-père de Chewbacca comme une architecture ronde, mais faut peut-être pas pousser. Le monolithe, lui, est cent pour cent angles droits. Puis si tu te souviens bien, on saute direct quelques siècles pour se retrouver  à bord d’une navette Terre-Station orbitale, dans laquelle se trouve notre deuxième héro, rasé et fringué, un scientifique en route pour la Lune, où a été trouvé un monolithe. Ces machins là poussent dans les endroits les plus inattendus. De sa première navette, on ne verra pas grand-chose, mais de la station orbitale, oui. C’est le modèle classique, qui tourne sur son axe pour recréer la gravité. Sa construction n’est pas tout à fait achevée, mais ils ont quand même viré les panneaux « TRAVAUX » pour qu’on puisse se poser.

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 04 film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 01 film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 03

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 05

Une salle d’attente, agréablement ronde, avec une hôtesse, et son chamalow écrasé sur la tête.

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 06

Nous sommes à l’intérieur de la station spatiale, comme l’indique la courbure des plancher et plafond.

De là, notre prof change de taxi et embarque sur un vaisseau rond de chez rond qui n’est pas sans rappeler les sphère de commandement des vaisseaux de la fédération du commerce, en particulier dans « L’attaque des clones ». Sur la Lune, il est accueilli dans une base gigantesque dont le dôme s’ouvre d’intéressante façon.

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 07

L’un des charmes des environnement sous gravité zéro, en matière d’aménagements intérieurs, c’est qu’on peut s’y déplacer dans tous les sens.

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 09 copie Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 10

Le vaisseau station orbitale-base lunaire.

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 11 Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 12

Film - L'attaque des clones

Une « sphère de commandement » d’un vaisseau de la Fédération du commerce, dans « L’attaque des clones » de la double trilogie « Star Wars ».

Puis on saute encore quelques années pour nous retrouver à bord du vaisseau envoyé vers Jupiter, puisque le signal du monolithe lunaire semble pointer là bas. La partie habitable de ce vaisseau là est également sphérique et comporte une piste de jogging qui laisse à penser qu’elle est sous gravité terrestre. Sphère encore pour les modules d’exploration extra-véhiculaires. Cousteau avait quasi les mêmes.

Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 13 Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 14 Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 15 Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 17 Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 18 Film - 2001 l'odysée de l'espace - Stanley Kubrick - 1968 - Photo 20

Après, on n’y comprends plus rien si on n’a pas lu le bouquin, mais de toute façon, y’a plus rien de rond.

Publicités

2 commentaires sur “2001 l’odyssée de l’espace – Stanley Kubrick – 1968

  1. Pingback: Vaisseaux | L'autre carnet de Jimidi

  2. Pingback: Édit-OO | L'autre carnet de Jimidi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 juillet 2015 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :