L'autre carnet de Jimidi

Ce que je trouve sur l'architecture ronde (et ce qu'elle m'inspire…)

Maison en spirale – Olavi Koponen

Maisons - House-In-Espoo- photo 01

On peut comprendre – et moi le premier – qu’un architecte se dise « Tiens ? Et si j’essayais la spirale ? »  Le coté hélice, pas de vis, voire même coquillage (on constatera dans un futur article qu’en matière de coquillage, on peut aller assez loin.) On pourrait même se dire que les escaliers sont volontiers en colimaçon, alors pourquoi pas la distribution des pièces elles-mêmes ? Oui, mais non. Surtout après avoir vu la « house in Espoo » d’Olavi Koponen, qui d’ailleurs serait à vendre, si je comprends bien.

Cette maison a été construite en 2006 à Espoo (près d’Helsinki – Finlande) après que son architecte ait gagné en 2004, grâce à elle, un concours d’architecture.

Je reprends les photos dans l’ordre où elles sont montrées sur le site d’origine.

Maisons - House-In-Espoo- photo 02

Photo 1 (en tête) et 2 (ci-dessus) tu te dis que mouais, pourquoi pas, on voit l’idée, et les bardeaux de bois animent agréablement les murs extérieurs. En revanche, les poteaux…

Maisons - House-In-Espoo- photo 03 Maisons - House-In-Espoo- photo 04

Photo 3 et 4, tu te dis que l’idée a disparue, au profit d’un vaste rez-de-chaussée et d’un espace de transition menant à l’étage qu’on va appeler « la montée » sinon, on ne va pas se comprendre. Tu notes au passage que les piliers sont maigrelets et moches.

Maisons - House-In-Espoo- photo 05

Photo 5, soutenu par ces mêmes piliers maigres et moches, la partie vraiment spiralée, mais fendue d’une fenêtre regardant une autre fenêtre : on ne voit pas bien l’intérêt d’avoir, de la montée, une telle vue sur la salle de bain, ni l’inverse.

Maisons - House-In-Espoo- photo 06

Photo 6, on est probablement entre la maison proprement dite, et l’annexe comprenant le garage et des locaux de service. (Cf Plan en fin d’article)

Maisons - House-In-Espoo- photo 07 Maisons - House-In-Espoo- photo 08

Photo 7 et 8 , on passe à l’intérieur et les ennuis commencent : c’est laid. On est à l’étage. On est arrivé par la droite (c’est plus clair sur la photo 8). Ce doit être quelque chose comme une chambre d’ami, mais tu ne vas pas les garder très longtemps. Les deux machins orange vif à motif seventies paraissent être des lits d’appoint. Déco et accessoires : zéro. La perspective est grande ouverte sur la salle de bain, annoncée par ce qui doit être la gaine de la cheminée du rez-de-chaussée, traitée façon blanc sanitaire (l’ensemble cache d’ailleurs un WC) avec une sorte de bouche d’aération en hauteur dont on aura l’explication plus tard. La moquette posée en damier fait pitié, et partout, partout, sur les murs, au plafond, ce qui pourrait bien être encore des bardeaux de bois clair, qui imposent un relief compliqué, très peu reposant pour l’œil et qui, contrairement peut-être à ce qui était souhaité au départ, n’unifient pas du tout les murs et le plafond. Pour ce qui est des couleurs, ce qui n’est pas lavasse, jure.

Maisons - House-In-Espoo- photo 09 Maisons - House-In-Espoo- photo 10

Photo 9 et 10, on est en cuisine. Qu’on aille immédiatement me chercher la personne chargée de cette déco, que je puisse la pendre par les pouces au plus proche lampadaire. Kévin ! Alors quoi ? (Je ne ferai l’injure à personne ne penser que ce cauchemar puisse être sorti d’un cerveau féminin.) On l’a pourtant dit en réunion : l’idée de cette maison, c’est la COURBE, c’est pas pour que tu nous ramène quatre angle droit par carreau ! D’autant que dans ce coin là, on a ce qui faut avec les façades des éléments (sans compter l’inévitable habillage des murs). De plus, Kévin, le carrelage pour les plans de travail, c’est fragile. Tu poses un peu sèchement une marmite là-dessus et crac ! Pi ton motif vaguement floral, il sent un peu la fin de série qu’on n’arrivait pas à écouler, voire même le dessous de table. Non, non, je ne pensais pas à un dessous de plat, plutôt à un pot de vin.

Maisons - House-In-Espoo- photo 11

Photo 11 (et les deux suivantes), on est dans la montée, reliant d’une part le rez-de-chaussée, comprenant la cuisine (qu’on devine en amorce en bas à gauche) le séjour, avec son coin repas et la cheminée et d’autre part la chambre d’amis, qui tiens ? est peut-être le salon, qu’on a déjà visité. Cette montée s’organise à partir d’un escalier en colimaçon, gris, doublée d’un… autre escalier en colimaçon, mais jaune, qui, à l’évidence, ne sert à rien. Il semble qu’on y ait quand même installé un lit rond, avec un truc qui pendouille dessus, possiblement une moustiquaire, et deux trois coussins pour faire genre. Également une télé, mais il faudra être assis à table pour la regarder : pas l’idéal.

 Maisons - House-In-Espoo- photo 12

Photo 12, le coin repas déjà décrié. On touche le fond du n’importe quoi. Les premiers installés à table ne pourront plus en sortir, à moins de déranger leur moitié de convives, ou peut-être de ramper sous la table. Là encore, l’assemblage de couleur est juste atroce. Les éclairages également.

 Maisons - House-In-Espoo- photo 13

Photo 13, détail de la cheminée, et du pieu installé dans le passage. Concernant la cheminée, je la trouve un peu trop monumentale pour un si petit foyer, mais on comprendra photo 16 qu’il y a peut-être une raison. On ne pourra s’installer à proximité de la cheminée qu’assis sur une marche de l’escalier.

Maisons - House-In-Espoo- photo 14 Maisons - House-In-Espoo- photo 15

Photo 14 et 15, des détails sans intérêt de la salle d’eau de l’étage.

Maisons - House-In-Espoo- photo 16

Photo 16, peut-être la seule belle photo de cette maison. On retrouve le conduit de cheminé et sa forme qui nous avait intrigué, mais dont on peut alors faire l’hypothèse qu’elle cache une bouche d’air chaud. Je demande à voir : sachant que l’air chaud monte de toute façon et qu’aucune des pièces de cette maison n’est fermée, je me demande s’il est bien nécessaire de chauffer l’étage…

Maisons - House-In-Espoo- photo 17

Photo 17, un plan d’ensemble, duquel on ne comprend pas tout, puisque certaines pièces n’ont pas été montrées.

 Maisons - House-In-Espoo- photo 18

Photo 18, le plan de l’étage.

La visite est heureusement terminée. Olavi, je me demande ce qui me retient de te virer. Si, je sais : tu as également réalisé une très belle maison ronde, la villa Kari, grâce à laquelle il te sera beaucoup pardonné. Sinon, cher lecteur, si tu en a encore le courage, tu trouveras un autre exemple de construction en spirale sur ce site, au bout du lien. 


Publicités

Un commentaire sur “Maison en spirale – Olavi Koponen

  1. Pingback: Villa Kari – Olavi Koponen | L'autre carnet de Jimidi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 janvier 2015 par dans Architecture ronde, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :